Actualités   |  

Le mot de S.E.Léonard-Emile OGNIMBA, Sous-secrétaire général du Secrétariat ACP

En cette fin d’année, l’heure est aux bilans et aux vœux. Pour ce qui concerne le soutien à la culture et à la création, 2019 a été riche en accomplissements. Le démarrage du nouveau programme ACP-EU Culture permet en effet de poursuivre et de renforcer le partenariat fructueux dans ce domaine entre le Secrétariat du Groupe des pays ACP et l’Union européenne. Les nouvelles orientations de ce programme ont été appuyées et enrichies par les consultations, débats et décisions résultant de la 5ème Réunion des Ministres de la Culture ACP tenue en Octobre dernier à Niamey (Niger) et du 9ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement ACP qui vient de se clôturer à Nairobi (Kenya). Elles ouvrent des perspectives stimulantes dans le cadre d’un nouvel accord ACP-EU, en plaçant la culture au cœur des stratégies de développement économique et social des pays ACP.

L’année 2020 qui s’ouvre constituera une période charnière dans le redéploiement de la coopération entre les Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique dans le domaine de la culture. Les Déclarations de Niamey et de Nairobi illustrent la volonté évidente des Etats ACP de promouvoir la culture en tant que catalyseur de développement, et à faire en sorte qu’elle participe davantage à l’amélioration de la qualité de la vie et à l’épanouissement des populations. Mais elles nous donnent aussi une feuille de route et un mandat pour que cette vision soit traduite en des mesures concrètes aux niveaux national, régional et international. Il s’agit de dynamiser par tous les moyens les industries culturelles et de former, de qualifier, de professionnaliser et d’améliorer les conditions matérielles des artistes, des créateurs et des opérateurs culturels, afin qu’ils puissent assumer pleinement leur rôle d’acteurs d’une croissance durable et inclusive, prenant appui sur l’immense potentiel d’innovation et de créativité des pays ACP.

Le programme ACP-EU CULTURE représente une des réponses à ces défis. Ses trois appels à propositions, totalisant 36 millions d’euros, permettront de soutenir, grâce à un mécanisme annuel de subventions en cascade, de nombreux projets innovants dans tous les domaines de la culture et de la création, en accordant une attention particulière aux retombées socio-économiques pour les artistes et les opérateurs culturels ACP. Mais le programme mettra en service également d’autres outils permettant de soutenir la mise en réseau, l’échange d’expériences et l’entrepreneuriat dans le secteur culturel – telle la plateforme en ligne culturexchange.eu –  et multipliera les initiatives visant à communiquer ses résultats et à valoriser les industries culturelles et créatives dans toutes les régions ACP. Il veillera en outre à renforcer les partenariats et les synergies avec les acteurs des secteurs culturels public et privé, mais également à mutualiser ses actions avec celles d’autres programmes soutenant la culture dans les pays ACP et financés par l’Union européenne, tels que CreatiFI, Transcultura et PALOP-TL.

C’est en évoquant ce contexte très prometteur que j’ai le plaisir de transmettre, à tous ceux qui œuvrent pour une meilleure prise en compte de la culture et de la créativité dans le développement harmonieux de nos sociétés, mes vœux les plus chaleureux pour une année 2020 féconde et constructive.

Newsletter

Voulez-vous être tenus au courant des activités du programme ? Abonnez-vous à notre lettre d’information